Benoit Bisson

    Interview benoitUne proie facile.. Voilà ce qu'il nous fallait pour définitivement lancer la saison des interviews ! A ce petit jeu on avait le choix entre Docteur Benoit ou Mister Bisson. C'était comme une évidence, notre futur médecin est une bible à conneries à lui tout seul, et c'est presque lui faire injure de ne pas lui consacrer plus qu'une interview, lui qui avait eu la brillante idée de raconter sa propre vie sur " www.bibidu50.skyrock.com " ( je pourrais m'arrêter la que la présentation serait déjà une réussite !).

    Mais le Bibi, c'est plus qu'un blog, c'est avant tout un concept, celui du mixte entre la sobriété et l'efficacité. Attention quand on parle de sobriété, on parle de la personnalité, car le pépère amateur de bon vin ( il plancherait sur l'écriture d'un livre " La Bibi-ographie du vin Normand" aux Editions Lamine) ne brille pas toujours par ses prestations de fin de soirées ( cf la vidéo à la suite de l'interview). Non quand on parle de sobriété, c'est que grâce à sa culture, le bonhomme sans jamais user d'un mot trop lourd ou trop gras, trouve toujours la phrase efficace à souhait pour faire rire ses coéquipiers. Sur le terrain c'est pareil, derrière ses lunettes qui ne sont pas sans nous rappeler l'idole de la fin des 90',  Edgar Davids, il paye pas de mine le Bisson mais bon diou qu'il est efficace.

De toute façon depuis qu'il a commencé le hand il a jamais changé sa recette : ses lunettes et son aile droite ! Alors oui les plus médisants diront que lorsqu'on met un droitier à droite c'est par dépit. Que nenni ! Comme on a pu souvent le répéter à Messieur Diesnis et Leroux, il vaut mieux un bon droitier qu'un mauvais gaucher ! Et notre doc' fait partie de ses bons droitiers, qui ont un tir à te faire pleurer les amateurs du beau jeu, mais qui répondent toujours présents ( sauf avec une de ses conquêtes en sortant de l'Eclipse il y'a quelques années... mais cela ne nous regarde pas !! ). C'est cette faculté de régularité qui lui a valu ses galons de pilier de la B depuis quelques années, avec également quelques apparitions très remarquées en equipe première. On se souvient notamment de ce 1/4 de finale de coupe de la Manche à Périers, où pour sa première sélection, il a réussi à se blesser au bout de 2 minutes de jeu. Mais ce qu'on ne savait pas c'est que derrière ce fait de jeu qui prête à sourire se cachait le début d'une lente descente aux enfers qui l'a conduit sur le billard pour se faire opérer des ligaments du genoux en mars dernier. Le plus dur est fait aprésent, il ne reste plus qu'à trouver une voiture qui démarre quand on en a besoin et le chemin de Truffaut où tout le monde l'attend de pied ferme, et c'est reparti pour un tour. Maintenant on vous laisse découvrir son interview, et surtout n'oubliez pas de regarder la vidéo finale, et vous comprendrez totalement le concept du Bibi...

Le hand et toi ça a commencé à quel moment ?

Benoit : Oula je ne sais plus, je crois qu'on venait d'inventer la locomotive à vapeur ! On jouait en équipe mixte en tout cas

Tu as commencé très jeune le hand et a connu beaucoup d'équipes. Justement dans laquelle as tu préféré évoluer ?

La -18 sans hésiter, une vraie bandes de potes, on s'éclatait sur et en dehors des terrains en ce temps là. On se voyait tous à l'éclipse le vendredi soir et certains vomissaient a la mi temps le lendemain, c était le sport de haut niveau !

Quel est ton meilleur souvenir dans le hand ?

Je dirais la victoire a cerisy de +6 chez eux pour la montée en D1, ou bien encore la tête plongeante de Monsieur Daireaux.

Et le pire ?

 Le pire, sans doute cette finale perdu en -12 contre la Haye pesnel ( il y a encore un club là bas?), un enfance brisée pour une défaite de 2 buts et les voila éloignés les rêves de gloire...

On sait que tu as du te faire opérer des ligaments croisés en début d'année. Peux tu nous dire où en es tu ?

Je recommence le footing, je fais un peu de vélo et natation, musculairement je me sens pas trop mal mais ça craque souvent quand même. En tout cas le hand c est pas avant 2015.

Quelles sont les forces du club, et quels seraients les points à améliorer selon toi ?

Avant c'était l'entente maintenant il y a quand même un clivage A-B, cela dit c'est aussi la différence de niveau et les différentes ambitions qui fait cela. L'ambiance se perd un peu c est dommage.

A ton sujet peux tu nous dire quel(le) est :

Ta principale qualité ?

La vitesse... Non je ne sais pas, je fais des passes!?

Ton principal défaut ?

Certains diront la nonchalance, je ne sais pas...

Ce qui t'énerve le plus sur un terrain ?

Les râleurs qui s arrêtent de jouer dés que l arbitre ne leur a pas siffler ce qu'ils voulaient.

Ton expression favorite ? 

"Il n'a pas inventé le fil à couper l'eau chaude." Ou "petit jesus, dieu des arabes, dieu des italiens, donne moi la force de sauvé marie-joëlle". "Tout cul tendu mérite son du."

Ta musique préférée ?

Michel Delpech-le chasseur ( ayant grandi dans les marais...)

Ton film préféré ?

2 jours à tuer

Bon maintenant, place à des questions plus importantes, dans les joueurs que tu as eu la chance (ou pas) de côtoyer sur le terrain, qui est/était :

Le plus râleur ?

Vincent Le Jeune

Le plus chambreur ?

Stephane Arole

Le plus drôle ?

Dylan Nicolle

Celui qui oubliait le plus souvent son cerveau avant de rentrer sur le terrain ?

Dylan Nicolle ( il y'a peut être un rapport entre les deux réponses)

Celui qui t'a le plus impressioné ?

Julien Lamora

Le moins adroit devant le but ?

Pierre lejeune, il est capable de faire 8 poteaux dans un matchs (et de marquer quand même 10 buts )

Enfin si tu as un dernier message à laisser aux joueurs, supporters ...

Longue vie au roi

Le concept du Bibi

3 votes. Moyenne 3.67 sur 5.