Interview de Baptiste Rocancourt

Interview bewearLa voilà la première interview d'un joueur de l'équipe C. Et quel joueur !! El Fenomeno, La mascotta, Los biscotos... Bref, il s'agit de Baptiste Rocancourt. Encore méconnu du grand public, je pourrais vous sortir une biographie sur le personnage, de sa petite enfance en banlieue Parisienne, à son parcours collégien au guidon de son Scotter Rocket Rose fuschia , en passant par son entrée sur le marché du travail en tant que tailleur de pierre jusqu'à sa signature au CSC Handball cet été. Il n'a pour moi pas plus de secret que la Discographie de Jean Jacques Goldman. Mais pour être sûre de conserver toute votre attention, il me semble que le plus intéressant serait de se concentrer sur les détails de son surnom : Beware ( ou Bewear pour les moins anglophones, ou Biouaire pour les encore moins anglophones). A l'instar des Pelé, Ronaldo et consort, il est plus connu par son surnom que par son véritable patronyme. Amusant pour la plupart, ce surnom est avant tout une définition du personnage, puisque littéralement il signifie en français : "PRENEZ GARDE". Alors prendre garde à quoi ? Lui le petit artisan au physique de jockey serait-il capable de vous faire mal ? Non, pas lui, qui a longtemps hésite à se tatouer " Rien de vraiment bon ne peut germer de la violence, et le monde n'est transformé que par de calmes vérités" sur le pectoral droit, avant de se raviser voyant qu'il n'avait la place que pour écrire " Rien de vr".. Bref, ça ne nous avance pas pour savoir de quoi devons nous prendre garde quand on s'adresse au gaillard.

Roba avait titré une de ses BD "Attention chien marrant" (Que celui qui n'a jamais cité Boule et Bill dans ses dissertations de français ou de philosophie me jette la première pierre !). Et bien il me semble, que l'idée est la même pour Beware. C'est exactement ça. Par son humour en total décalage avec l'environnement qui l'entoure, il a su s'attirer la sympathie de l'ensemble du vestiaire. Et après tout, les génies ne sont-ils pas des artistes incompris ? Vous rajoutez à ça : une tension incroyablement faible, et une petite raie de côté qu'il a hérité de ses ascendants germaniques (La famille Rökankurt !), et vous avez le portrait robot d'un personnage atypique, mais attachant...

Bon voilà, on a la personnalité du gars, maintenant on passe au joueur ! Il est arrivé mi-août sur la pointe des pieds, sans réelle préparation physique individuelle post-préparation physique collective. L'expression " s'envoyer au casse-pipe" me semblait approprier à l'aube du 18 août. Mais force est de constater, qu'il a été loin d'être ridicule, devançant des habitués de footings intenses que sont Mrs Jamet ou encore Pernoud. Malgré les conseils amicaux de ses compères de soirées estivales, il n'a pas souhaité s'inscrire au CSC athlétisme, il a donc bien fallu après 3 semaines de prépa, prendre un ballon dans les mains. Passés les quelques contrariétés pour savoir s'il était gaucher ou droitier ou encore s'il devait fermer un oeil pour viser lorsqu'il tirait, il s'est très vite retrouvé convoqué dans l'ô combien sélective équipe C, de cette année (Sur-effectif quand tu nous tiens..), et à jouer les trois premiers matchs de la saison. Il ne lui reste plus qu'à trouver le chemin des filets pour réussir parfaitement son intégration.

Nous lui souhaitons donc une bonne saison, beaucoup de courage pour réussir à durer sur la longueur dans les fameuses troisième MT ( Si vous avez déjà visité Pompéï vous pouvez vous imaginer l'état de son estomac, lui qui est à l'origine du slogan " Sam, c'est celui qui conduit, c'est celui qui vomit " (cf soirée à Routte 66 de Mai 2013)), et surtout bienvenue dans la famille !!

 

Bonjour, pour commencer peux-tu te présenter ?

Baptiste : Bonjour, je m'appelle Baptiste Rocancourt mais tout le monde me surnomme Bewear (ah qu'est ce que je vous disais!). Je suis né le 27/04/95 à Enghien-Les-Bains dans le 95, et dans la vie je suis tailleur de pierre.

Tu as commencé le hand en début de saison. Comment se sont passés ton intégration et tes débuts en match ?

Baptiste : Mon intégration s'est bien passée, j'ai eu le droit de la part d'un coéquipier une démonstration d'hélicoptère (pourtant il est de la marine) comme bizutage.

Quelles sont tes ambitions au niveau individuel et collectif ?

Baptiste : Mes ambitions individuelles sont dans un premier temps d'aider au maximum l'équipe, puis dans un second temps marquer mon premier but. Au niveau collectif c'est de gagner des matchs, on tourne autour depuis le début du championnat. puis surtout boire des bières !

Capillairement parlant tu t'es longtemps cherché. Au niveau du poste de hand on dirait que c'est la même chose. Quel poste préfères-tu ?

Baptiste : Mon physique atypique ne me laisse pas beaucoup de choix, du coup je joue ailier droit ou gauche, j'ai la même aisance de chaque coté. Mais a mon dernier match j'ai joué quelques minutes en pivot, et ça m'a bien plu mais bon j'ai pas le gabarit pour.

Tu viens d'arriver et a donc un regarde presque extérieur. Quelles sont selon toi les forces et les points à améliorer dans le club ?

Baptiste : Les forces du club sont le repas du hand, l'esprit de famille et un bon public lors des gros match (sauf pour l'equipe C). Les points à améliorer ça par contre je suis trop nouveau pour pouvoir les constater

A propos de toi quel(le) est..

Ta principale qualité ?

Baptiste : Mon implication dans les choses que j'entreprends.

Ton principal défaut ?

Baptiste : Ma fainéantise. ( se référer à la réponse précédente.. )

Ton film préféré ?

Baptiste : DIKKENEK. "N'essaye pas d'être original, ta tête est déjà original".

Ta musique préféré ? 

Baptiste : Le chasseur de Michel Delpech.

Ton plat préféré ?

Baptiste : La tartiflette.

Ce que tu fais de ton temps libre?

Baptiste : J'essaye d'aller travailler a mon appart.

Bon comme t'es un nouveau Carentanais, et que tu viens de brillamment obtenir ta formation en Gravure anglophone, on te propose un quizz "Red", "Raide" ou "Les deux".

Quand t'enfiles ton maillot du CSC taille 12 ans ?

Baptiste : Je suis un Red.

Quand tu défends tu es..

Baptiste : Raide.

La prépa physique d'avant saison ?

Baptiste : Très raide et je finissais red les entraînements.

Le meilleur film de Benoit Pooelvorde ?

Baptiste : Raide. (Je suis pas fier de celle-là..)

A la sortie de la campagnette tu es..

Baptiste : Raide.

Le lendemain matin après ta sortie de la campagnette tu es..

Baptiste : Raide.

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !