CSC B - ASPTT Saint Lô C

Sans titre 2Premier match officiel de la saison 14/15 pour les Béistes, et c'était une belle affiche qui les attendait puisqu'ils étaient opposés à l'équipe de C de Saint Lô, qui descend de R3 (niveau de l'équipe première du CSC). Avec une équipe plutôt légère en quantité (certains n'ont pas réussi l'examen des 30 flexions chez le médecin pour rendre la licence à temps), le match s'annonçait compliqué mais le challenge était intéressant. Partant avec un avantage de 3 buts au coup d'envoi comme le veut le règlement, les deux équipes se rendaient coups pour coups, avec un Le Jeune qui faisait parler sa puissance au tir, et Septvents qui comme la semaine dernière éliminer petit à petit ses excès de la veille. Après 10 min de jeu les Red's menaient encore de 2 buts, et ce n'est pas les échecs aux pénaltys qui entâchent la bonne prestation de cette première mi temps. Après 20 minutes de jeu, les deux buts d'écarts étaient toujours présents et le match commençait à se tendre à cause d'un sifflet (trop lourd ?) qui ne se glissait pas toujours entre les lèvres pulpeuses d'une jeune arbitre qui bien que donnant le meilleur n'arrivait pas toujours à déceler la fourberie de notre capitaine Jamet. Quelques noms d'oiseaux et jolis buts de chaque côté les deux équipes se rendaient aux vestiaires avec un avantage d'un but pour le CSC. 

Buvant les paroles du coach d'un soir, Loic Pernoud, les carentanais étaient bien décidés à tout donner pour aller arracher la première victoire de la saison. Malheureusement une défense très haute des Saint Lois les gêna, et les conduisa dans une précipitation qui allait les conduire vers un retard de 3 buts à 15 minutes de la fin. L'heure de la révolte allait alors sonner avec des buts de Salvayre et Septvents qui trouvèrent enfin la faille face au gardien adverse. S'en suit une sorte de match de tennis, où chaque équipe plus concentré sur l'attaque que la défense se rendirent de nouveaux buts pour buts. On se retrouve alors à 3 minutes de la fin, avec toujours un score très serré, et où les montants ne seront pas en faveur du CSC ( foutu poteau carré !). Bien que Lemaître qui évolua chez les grands pour la première fois en match officiel, trouva les filets de fort belle manière pour maintenir le suspens et que Biscaras prenait la mesure des attaquants adverses, Septvents sur les 2 dernières actions décida de faire parler sa puissance et sa carrure imposante ( 126kg au développé couché il paraît ! ) mais vit ses tentatives repoussaient par de valeureux Saint Lois. Fin du match sur le score de 24-23.

Quelques regrets mais de belles choses entrevues, sur lesquelles il faut se reposer pour bien débuter la saison en championnat.

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !