CSC B - Cerisy B du 17/01

Sans titre 14

Dernier match de la phase aller du championnat pour nos béïstes face à une équipe de Cerisy, située dans le ventre mou du classement et qui ne présente a priori pas un grand dangetr au vu de l'équipe présentée par les Red's. Sur la feuille de match, on a changé de prénom dans les cages par rapport à la semaine dernière, puisqe ce coup-ci c'est Boris qui se chargera de tenir les cages. On notera également le retour de Mathieu Lepage, recrue de l'intersaison qui aura tout de même joué 1 match depuis le début de saison.

Le début du match nous rappellera que même un match a priori facile n'est jamais gagné d'avance, et qu'il faut être sérieux pou s'assurer les victoires. De fait, malgré la très bonne entame de match de Pierre Le Jeune qui enfile les buts, ses coéquipiers sont peu en réussite dans un premier temps, ce qui nous amènera à un score 6-5 pour Carentan au bout de 11 minutes de jeu. C'est à ce moment que Thierry Derouet, joueur régulier de la B va ouvrir son compteur but, bien épaulé par Mathieu Lepage. De son côté Boris Nicolle fait le job dans les cages, et à la 20ème minute l'écart est créusé, avec un +7 pour les Red's. La fin de cette première mi-temps est un festival, Thierry Derouet qui soulève son mètre 51 ( pour 83kg environ) au dessus la défense pour inscrire le premier but de sa carrière à 9 mètres. Quand on vous dis que le handball est réinventé chaque semaine à Carentan ! La mi-temps est sifflé sur un score de 23-9 pour le CSC. Jeu, set et match !

Mais un match durant deux mi temps, il faut bien que les protagonistes reviennent sur le terrain, dans un match qui n'a plus de réel enjeu si ce n'est soigner les statistiques et travailler quelques éventuels combinaisons.

Pas grand chose à dire sur cette seconde période, si ce n'est la suite du festival de Le Jeune et Derouet ( 13 et 15 buts chacun !), un Boris toujours à l'aise face aux tireurs adverses et enfin un Thomas Jamet qui va de son petit doublé. Au score ça donne un 29-12 à la 40ème, un 36-18 à la 50ème et un 43-25 sur le gong. Que retenir de ce match ? Une bonne prestation dans l'ensemble. La plupart des joueurs ont marqué (il reste encore un irréductible à l'aile droite, mais on y croit ça viendra), et les joueurs ont su se rendre le match facile.

La phase aller se conclut donc avec une neuvième victoire en autant de matchs. Avec 292 buts marqués (32,4/matchs) et 180 encaissés (20/matchs) on est la meilleure attaque et la meilleure défense. L'idée pour la suite du championnat est simple : faire au moins aussi bien.

Au top :

Pierre Le Jeune qui continue de martyrisé les défenses de D2. Nous n'avons pas les chiffres de tout le monde, mais il est fort à parier qu'il doit être le meilleur buteur du championnat

Thierry Derouet, car pour la première fois de sa carrière il a réussi à enchaîner deux bons matchs. Joueur phare du dispositif de Pernoud, il devrait s'installer rapidement comme joueur régulier de la B (je songe à faire une campagne de propagande dans ce sens :p )

Mathieu Lepage, car selon les dire du coach il a "joué 15 minutes en marquant 5 buts et sans se blesser".

Au Flop :

Boris, qui réussit un bon match (24 arrêts) mais qui a toujours ce soucis d'écarter les jambes facilement (n'y voyait là aucun rapport avec la fin de soirée à la Campagnette du 10 janvier dernier) et de prendre des buts "cons"

Corentin

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !