Esfccsca 1

Reprise du championnat pour la A qui se déplaçait donc à Falaise dans le cadre de la 10ème journée de R3. Match dans un contexte national très complexe, qui donnera lieu à une minute de silence pesante sur le terrain. C'est aussi le moment pour les rouges de confirmer son statut de leader et d'oublier les mésaventures en coupe du comité de la semaine précédente. C'est l'occasion de voir en première le retour de Boris, qui n'a toujours pas digéré la dinde de Noël, et de Clément, de retour après nous avoir exposé ses exploits de montagnards, ahhh les chanceux qui vont au ski !


C'est donc dans ce contexte que l'échauffement des rouges débute, mais on se chambre, on se branche entre nous aussi avec les gardiens. Jul nous avait prévenu, avec l'échauffement de m**** que l'on a fait, il fallait tout de suite se remettre dedans pour lancer le match. Pourtant ce n'est pas vraiment ce qui va se passer. Finalement le match commence, après la minute de silence, et les rouges en ont été réduit aussi, car ils ont regardé jouer les locaux pendant un bon moment, regardant Falaise rater deux occasions hors du cadre avant de marquer le premier but de la rencontre. Ce sont finalement LAMORA et ZIAD qui lanceront le compteur des rouges (1-2). Nouvelle phase de vide car pendant 4 minutes, les rouges ne vont pas marquer jusqu'à ce que DEROUET (3-3) égalise, mais alors le portier local va commencer son festival, agressant litteralement les visiteurs sur chaque tirs au deuxième poteau ! Les rouges ne marqueront pas jusqu'à la 16ème minute après un temps-mort nécessaire pour stopper l'hémorragie et un but de LEGASTELLOIS (7-4). Malgré un sursaut d'orgueil de la part de TERRIER (9-6), les rouges ne marqueront alors plus pendant 5 nouvelles minutes. C'est finalement un bon BISCARAS dans les buts et un LOHIER qui marque (12-8), et finalement c'est TERRIER qui permettra de partir à la pause avec un retard de -3 (12-9 à la pause).

Après de la remise en question, de ce sont de nouveau ZIAD et LAMORA qui vont relancer la machine, bien aidé par un festival offensif et défensif de DEROUET (16-14). Finalement les rouges vont prendre une avance confortable de 4 buts à 7 minutes du termes, mais qui va se faire une nouvelle fois peur, en cette fin de match c'est un combat qui se joue entre les deux portiers qui se rendent arrêts pour arrêts, et malgré un rapprochement à 2 buts, c'est finalement EMERY qui va clore les débats à 30 secondes de la fin du match pour un score finale de 26-29

Nous retiendrons sur le match principalement les trois points.

10937727 865910146762407 1590678811 n

Au top :

Julien, car il faut un capitaine exemplaire pour remettre en marche la machine, qui avec ses 8 buts et son ardeur défensive, finit au top de ce match !

Au flop :

Boris, car être gardien c'est une chose, mais quand même nous t'offrons de la part de toute l'équipe un bon chez Jardiland pour aller prendre un peu de grillage bonhomme... Prendre un but enfermé (plus enfermé tu es hors du terrain), avec un mauvais saut, et il a fallu que tu écartes les pattes... Sacré Bobo !

 


Tom

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !