Résumé Torigny - CSC B 15/11/14

Csc b torigny 2En ce 15 Novembre, les Béistes se déplaçaient sur le terrain de Torigny sur Vire, ce qui avait tout du piège. En effet cette équipe évoluait à nos côtés l'an passé dans la division supérieure, et nous ne savions pas trop à quoi nous attendre. Etant privé du meilleur buteur de la B, Pierre Le Jeune, l'équipe présentait une équipe titulaire très jeune ( 18 ans de moyenne d'âge pour la base arrière) qui contrastait avec les adversaires, marchant plus à l'expérience. Et les doutes, allaient se confirmer en première mi-temps, où le spectacle proposait par les deux équipes, était plutôt médiocre, les tirs ratés et les arrêts des gardiens étant en faveur d'un match où les buts se firent rares. Se rendant coup pour coup (4-3 au milieu de la première Mi-temps), il a fallu attendre la fin de celle-ci pour voir les Red's creusaient un (très) léger écart grâce à une contre-attaque du feu follet Ozouf, et un but de Cavalier, qui confirmait ses dispositions de la semaine passée. Score à la MT : 7-5 pour Carentan.

Rien de fait donc, et on espère voir des rouges proposaient autres choses pour s'assurer rapidement la victoire. La rapidité de Théo Septvents en contre attaque, et le sang froid de Lemaître sur Penalty, permettent aux visiteurs de prendre l'avantage 11 à 6, sans oublier de noter la bonne prestation des frères Nicolle dans leur cage qui ont bien aidé tout au long des 60 minutes. Malgré toujours quelques ratés aux shoots, et des passes ratés les rouges maintiennent leurs efforts en défense et posent énormément de problèmes aux attaquants locaux. Les jeunes Lemaitre et Cavalier continuent en fin de match d'améliorer leurs statistiques, tandis que Cap'taine Jamet, jamais avide du geste grand seigneur, laisse le petit nouveau Alexis Chauveau tirer le dernier pénalty du match, afin d'ouvrir son compteur but sous les couleurs Carentanaises. Score finale 19-11. La manière n'est pas forcément là, mais l'important est de maintenir l'invincibilité avant la prochaine journée du 6 décembre, où on se déplace chez le co-leader haytillon pour ce qui est une première finale dans ce championnat.

 

Top flop b 8 nov 1

Au top :

- Florian "Boule" Ozouf pour sa défénse toujours aussi solide. Un savant mélange de braqueur de banque, de bûcheron et de footballeur américain. - Paul Lemaître et Quentin Cavalier pour leur apport offensif. Malgré leur jeunesse, ils s'imposent comme de futurs piliers de l'équipe

Au flop :

- Boris Nicolle et Théo Septvents, car en tant que club en possession du label école de hand, on se doit d'inculquer les valeurs du sport aux jeunes. Et la première d'entre elles, c'est qu'un match se gagne sur 3 mi-temps. Or, leur prestation d'hier soir fut extrêmement médiocre, puisqu'on annonce un coucher avant même la fin d'"On n'est pas couché".. Il y'a des qualités où la fougue de la jeunesse ne dépassera jamais l'expérience !

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !